moyens de contraception

L’accès à la contraception est facilité pour les femmes et les hommes de moins de 26 ans grâce à deux mesures :

1. Renforcement de l’accès à la contraception avec extension du dispositif de gratuité pour les femmes de moins de 26 ans : prise en charge à 100%, sans avance de frais, par l’assurance maladie obligatoire, des frais liés à la contraception. Cela concerne :

* La première consultation de santé sexuelle, de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles (cotée CCP),

* Une consultation de suivi réalisée par un médecin ou une sage-femme lors de la première année d’accès à la contraception,

* Une consultation annuelle réalisée, à partir de la 2ème année d’accès à la contraception, par un médecin ou une sage-femme, au cours de laquelle sont prescrits une contraception ou des examens de biologie médicale en vue d’une contraception,

* Les contraceptifs remboursables, en pharmacie, sur présentation d’une prescription médicale (pilules de 1ère ou de 2ème génération, implants sous cutané, stérilets, diaphragmes, progestatifs injectables),

* Les actes du médecin ou de la sage-femme donnant lieu à la pose, au changement ou au retrait d’un contraceptif, comme dans le cas d’un dispositif intra-utérin,

* Certains examens de biologie médicale liés à la contraception (glycémie à jeun, cholestérol total et triglycérides), une fois par an.

2. Extension aux jeunes hommes de moins de 26 ans, de la prise en charge à 100%, sans avance de frais, par l’assurance maladie obligatoire, des frais liés à la première consultation de prévention en santé sexuelle.

Pour plus d’infos :

Publications similaires